Vancouver… LA ville

Vancouver_2

Par Isabelle Ducharme

Ah… Vancouver… Joyau de la côte pacifique aux perspectives à couper le souffle ! Au fil des années, j’y étais allée quelques fois lors de visites express qu’on trouve toujours un peu décevantes. Mais ce printemps, j’ai enfin eu la chance d’y séjourner pendant 11 jours consécutifs. Même si je participais à un congrès et que j’avais des rendez-vous professionnels planifiés, j’ai eu du temps pour profiter des attraits et de la beauté des paysages. Une expérience qui a été très agréable !

Accessible

Les quartiers touristiques de Vancouver sont accueillants et généralement bien adaptés aux besoins des personnes à capacité physique restreinte. Il est certain que le fait que la Colombie-Britannique ait accueilli les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010 a amené des améliorations majeures quant à l’accessibilité physique des lieux. Et je suis très heureuse d’avoir constaté que tout a été conservé. Il faut malheureusement se rappeler qu’après les Jeux de Pékin de 2008, les responsables des services de transport en commun avaient commis d’énormes faux pas vers l’arrière…

À Vancouver, l’expérience a été positive. En fait, dès mon arrivée à l’aéroport international de Vancouver, j’ai compris que l’accessibilité ne serait pas un trop grand souci pendant mon séjour. Pour me déplacer jusqu’à mon hôtel, j’avais l’option du métro appelé SkyTrain, de l’autobus à plancher surbaissé avec l’option d’entrer par la porte à l’avant ou à l’arrière du véhicule ou de prendre un taxi adapté disponible sur place. En d’autres mots, j’avais les mêmes choix que les autres touristes. J’ajouterais même que si j’avais planifié mon séjour un peu plus à l’avance, j’aurais même pu faire une demande d’admission pour HandyDART, le service de transport adapté local, qui m’aurait amené directement à l’hôtel.

Multiculturelle

Vancouver est connue comme un des pôles importants pour les transactions d’affaires et point d’accueil pour les gens désireux d’immigrer au Canada. Comme à Montréal, vous croiserez des gens de différentes origines qui ont créé des quartiers rappelant leur pays natal, leur permettant de conserver leur culture et de la partager. D’ailleurs, comme dans plusieurs villes nord-américaines, le Chinatown de Vancouver est considéré comme un attrait touristique incontournable !

À l’hôtel

J’ai eu le bonheur d’héberger au Fairmont Pacific Rim, où j’ai eu droit à un service personnalisé. Les employés étaient très chaleureux, et ils ont su répondre à toutes mes demandes, tout en m’appelant « Madame Ducharme » au passage. On m’a également offert certains services sans que j’aie à demander quoi que ce soit. L’accessibilité générale de l’hôtel et de ses chambres est bonne, même si quelques améliorations pourraient être apportées. Par exemple, dans la chambre, il y a beaucoup d’espace pour circuler, mais certains interrupteurs pour l’éclairage et le chauffage sont difficiles à atteindre, et le tapis moelleux peut être un confort pour certaines personnes tout en étant un obstacle pour d’autres. Mais je ne crois pas que quiconque puisse se plaindre de la belle grande salle de bain. Pour ma part, le fait que le lit était sur quatre pattes avec un espace libre en-dessous m’a également permis d’utiliser mon lève-personne loué sur place pour me coucher et me lever sans aucun problème, ce qui n’est pas le cas dans tous les hôtels.

Promenades à Coal Habour, Gastown et Robson Street

Pour ajouter au plaisir, l’hôtel est situé à deux minutes du centre de foires où j’allais assister, pendant trois jours, au congrès Interdependence 2012 de la Fondation Rick Hansen. L’hôtel et le centre de congrès donnent tous les deux sur la baie et sont des points de départ privilégiés pour des promenades. D’un côté, on se dirige sur une piste multiutilisateurs longeant Coal Harbour, les marinas, pubs et restos au bord de l’eau, alors que de l’autre côté, on se plonge dans Gastown, un petit quartier touristique garni de boutiques souvenirs, cafés et bistros. De plus, à quelques coins de rue derrière l’hôtel se trouve Robson Street, un autre secteur prisé pour ses restaurants, galeries d’arts et boutiques.

Seul petit bémol au séjour : la présence des mendiants et des prostituées près des pôles touristiques. Certains résidents locaux m’ont chuchoté leur désolation devant le fait que cette réalité fut cachée par de l’aide temporaire avec la venue des Jeux olympiques en 2010 et par de l’offre d’aide et d’hébergement temporaire, suivi d’un abandon de la part des autorités qui a causé un désarroi encore plus marqué… Touriste ou résident, on souhaiterait tous qu’une si belle ville soit exemptée de toutes formes de misère…

Vancouver

Ailleurs dans la région

En faisant un peu de route, vous pouvez également profiter des autres attraits touristiques de la région, comme le pont suspendu de Capilano, et Grouse Mountain et ses téléphériques. Les deux sites offrent des points de vue incroyables et une accessibilité variable selon votre degré de tolérance aux hauteurs et votre déficience physique. Vous pourriez également en profiter pour faire un zigzag en montagne et visiter les Rocheuses et le Lac Louise, autres fiertés canadiennes.

Pour en savoir plus sur les activités adaptées 

Tourisme Vancouver vous offre, sur son site Web, une section à propos des activités et des services adaptés aux besoins des personnes à capacité physique restreinte. Parmi les attraits les plus populaires, notons Stanley Park, qui offre plusieurs sentiers pour la promenade, en plus d’une visite guidée en carriole tirée par des chevaux qui peut accueillir les personnes en fauteuil roulant. Plusieurs autres visites aux thématiques très diversifiées  s’offrent également à vous, en autobus et à pied : gastronomie, architecture, histoire, quartiers à découvrir, etc. J’ai également obtenu de l’information auprès de la Spinal Cord Injury BC et par l’intermédiaire de mon amie Shirley qui habite la région.

Le Relais du 25e anniversaire de la Tournée mondiale Rick Hansen

J’ai également assisté à l’arrivée des participants du Relais Rick Hansen. Ce relais pancanadien de 12 000 kilomètres d’un océan à l’autre parcourait 600 municipalités pour souligner la contribution de 7 000 Canadiens et Canadiennes qui jouent un rôle actif dans leurs communautés. Le Relais a débuté le 24 août 2011 pour se terminer le 22 mai 2012, et j’ai d’ailleurs été fière de porter la médaille lors de son passage à Montréal à l’automne. La BC Place, située près de l’hôtel, était le lieu parfait pour cet événement de clôture, entre autres parce qu’il arbore une statue en l’honneur du militant et athlète canadien Terry Fox.

Tourisme Vancouver Lien direct pour la portion dédiée à l’accessibilité :

http://www.tourismvancouver.com/vancouver/accessible-vancouver/experiencing-vancouver/

 

Visites guidées West Coast Sightseeing

604 451-1600

http://www.vancouversightseeing.com/

Spinal Cord Injury BC Sans frais : 1 877 324-3611

http://sci-bc.ca/

Location d’équipement SelfCare Home Health
Phone: 604 872-5800
www.selfcarehome.com
Taxi Vancouver Taxi : 604 871-1111

MacLure’s Cabs : 604 683-6666

Yellow Cab : 604 681-1111

Transports publics

 

Translink (autobus, train et transport adapté)

604 953-3333

www.translink.ca

Hôtel Fairmont Pacific Rim

Sans frais : 1 888 264-6877

 

Mentions Fondation Rick Hansen

http://www.rickhansen.com/

Fondation Terry Fox

http://www.terryfox.org/

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s