Voyager avec une déficience auditive et visuelle

Jade-1

Par Jade Champagne-Provost, 24 ans

 

Je suis une grande passionnée des voyages, j’adore apprendre et goûter à tout plein de cultures diversifiées. Depuis que je suis toute jeune, j’ai toujours eu une grande force de caractère et surtout, j’ai toujours voulu conserver mon autonomie malgré mes deux handicaps, dont une surdité profonde aux deux oreilles ainsi qu’une rétinite pigmentaire. L’ensemble de ma maladie, c’est le syndrome d’Usher de type 1, qui est une maladie très rare. Mes parents m’ont annoncé ma maladie vers l’âge de 9 ans, et c’est à partir de ce moment que je me suis dit que je voulais faire et voir le plus de choses possible avant de perdre la vue, dont faire le tour du monde. Heureusement que je suis née dans une génération où la technologie est avancée, car aujourd’hui je peux entendre grâce à l’implant cochléaire depuis maintenant 21 ans. On me l’a implanté seulement à l’oreille gauche. En ce qui concerne ma vue, je n’ai aucune vision périphérique, c’est-à-dire qu’il me reste 10 degrés de vision, mon champ visuel peut diminuer comme il peut rester stable. Pour l’instant, ma vue baisse de plus en plus, alors dépêchons-nous de voyager!

J’ai reçu l’invitation de ma tante Nicole pour aller lui rendre visite en Hollande pour deux semaines. C’est quand même 8 heures d’avion seule, ce n’est pas rien!

N’oubliez-pas, il existe toujours une façon de voyager seule de façon adaptée, autonome et sécuritaire. Il faut toujours l’être, mais encore plus quand nous avons deux handicaps, car pour être parfaitement autonome, il faut avoir une bonne vision ainsi qu’une bonne audition afin de ne manquer aucune information pertinente. C’est-tu drôle… Je n’ai aucun de ces deux avantages, alors comment vais-je faire pour voyager?!

C’est à ce moment-là que je me suis organisée pour avoir une accompagnatrice à mon arrivée à l’aéroport; elle était au courant de mes deux handicaps, alors c’était un bon stress en moins. Rendue à l’aéroport, elle m’a accompagnée à toutes les étapes avant de franchir les douanes à l’embarquement. Tout s’est déroulé pour le mieux, et tout le monde était rassuré. L’assistante en question avait averti les hôtesses de l’air de ma situation; l’une d’entre elles m’a toute suite accueillie et m’a conduite à mon siège. Je me suis alors dit : « ce n’est pas si mal d’être handicapée… ». J’avais été traitée comme une princesse! Sans oublier qu’avant d’embarquer dans l’avion, même avec mon assistante, je me déplaçais avec ma canne blanche, afin de favoriser ma sécurité ainsi que celle des autres personnes autour de moi. Dès l’arrivée à l’aéroport d’Amsterdam en Hollande, ma tante et son conjoint m’attendaient à la sortie. Pour faciliter les choses, je leur avais demandé de se vêtir de façon flamboyante pour pouvoir les repérer plus rapidement; je leur avais aussi demandé qu’ils se placent en première rangée.

Il faut savoir que la ville d’Amsterdam est très peuplée. En plus, au moment où j’y suis allée, c’était la Fête de la Reine et cette journée là, nous étions allés dans le cœur d’Amsterdam. Je m’attendais à ce qu’il y ait beaucoup de monde, mais pas à ce que ce soit bondé à ce point! Imaginez-vous être dans une foule de gens qui courent dans tous les sens comme des poules pas de tête, et voir comme dans le un trou d’un entonnoir! Disons que le mal de tête survient assez rapidement! Au bout d’un moment, j’étais tellement étourdie que j’ai été obligée de m’asseoir et de me fermer les yeux. Si vous voulez comprendre comment je me suis sentie, vous essayerez de tourner plusieurs fois le plus rapidement possible, vous allez voir que vous allez être étourdis et avoir mal au cœur assez vite; vous m’en reparlerez. J’avais aussi beaucoup de difficultés à repérer ma tante facilement; alors je lui ai demandé qu’elle me tienne le bras gauche puisque j’entends seulement de l’oreille gauche. C’était la première fois que je voyageais avec ma tante, alors il fallait trouver une façon de nous adapter le mieux possible, pour que ce soit plus agréable autant pour elle que pour moi.

Jade-2

Pour ce faire, je lui ai montré quelques trucs : par exemple, qu’elle me tienne la main et qu’à chaque fois qu’il y a une marche à descendre, qu’elle descende ma main vers le bas pour m’aider à indiquer le nombre de marches, et vice versa pour monter les marches. Par contre, ce truc-là, j’en ai plus besoin lorsque l’obscurité du soir arrive, car dans mes yeux j’ai des cônes et des bâtonnets; les cônes servent à la vision du jour et les bâtonnets servent à la vision périphérique, c’est ce qui explique pourquoi le soir,  c’est plus problématique pour moi. C’est la même chose pour communiquer le soir : dans ma situation, c’est plus compliqué. Quand j’avais une meilleure vision, je pouvais bien lire sur les lèvres, mais là ce n’est plus le cas. Alors, quand j’éprouvais de la difficulté à comprendre, je demandais à ma tante d’ouvrir la flashlight de son cellulaire et d’éclairer ses lèvres.

Au moment où nous allions manger au restaurant, la première chose que je demandais, c’est qu’on nous place à une table bien éclairée. Comme vous le savez, dans un restaurant, ce n’est pas toujours évident de trouver une table parfaitement éclairée comme à la maison. Dans ces moments-là, je prenais soit mes lunettes, ou bien je prenais mon téléphone pour éclairer mon menu. J’ai aussi trouvé un autre truc : j’ai avisé le serveur qu’au moment de commander, il serait préférable qu’il me touche l’épaule du côté où il se tient, pour m’aider à le repérer plus facilement. Par contre, en Hollande, le menu était en hollandais ou en anglais, et je ne parle pas trop l’anglais. Eh bien, pour cela, on ne peut rien y faire malheureusement, c’est juste à moi de l’apprendre comme du monde!

Comme vous voyez, il y a toujours une façon de bien se débrouiller et de voyager de manière sécuritaire et autonome, peu importe quel handicap on a. Il est important de noter que dans le cas des gens qui ont une basse vision, c’est primordial de placer toujours ses objets aux mêmes endroits. Ceci va vous éviter du stress, du temps perdu, et va vous aider à avoir un voyage beaucoup plus agréable!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s