Varadero: destination soleil accessible

Varadero 2015 024

Par Nathalie Payette et Stephen Pilotte

Depuis mon premier voyage à Cuba voilà environ sept ans, je voulais y retourner. Lors de ce premier voyage, j’étais dans un hôtel à plusieurs kilomètres du centre-ville de Varadero. J’avais donc passé toute la durée de mon voyage sur le site de l’hôtel. Cette fois-ci, je me suis assuré de pouvoir me promener dans la ville même de Varadero. Mon amie Nathalie et moi avons donc choisi un hôtel situé au début de la ville, le Roc Barlovento. L’hôtel est collé sur la magnifique plage de Varadero et à cinq minutes à pied de la ville. Voici donc un compte rendu de notre semaine.

Arrivée à l’aéroport de Varadero, on m’a transféré dans un fauteuil « washington » et poussé jusqu’à l’endroit où on ramasse nos bagages et où j’ai pu récupérer (enfin) mon fauteuil roulant. Il y a des toilettes accessibles dans l’aéroport, avant et après les douanes. Si mon souvenir est bon, elles n’ont pas de barres d’appui mais sont assez grandes pour manœuvrer un fauteuil roulant. C’est la même chose pour toutes les toilettes que j’ai utilisées lors de notre séjour à Varadero, et n’oubliez pas d’apporter votre papier de toilette.

Nous avons réservé un voyage tout inclus avec Voyages à rabais. Je savais que cela incluait les transferts entre l’aéroport et l’hôtel. Cependant, je savais aussi que les autobus qui nous transportent d’un endroit à l’autre ne sont pas accessibles. Nous avons donc pris un taxi pour nous rendre à notre hôtel et pour l’aéroport au retour. Le trajet aller coûte 35 pesos CUC (peso cubain convertible), ce qui donne autour de 45 $ canadiens. Bien entendu, si votre hôtel est plus loin, le coût en sera plus élevé. Sur les sites Internet et dans les guides de voyages, on vous suggère de vous entendre avec le chauffeur avant la course sur le prix du trajet, mais dites-vous que le tarif tourne autour d’un peso CUC (environ 1,35 $ CA) le km.

L’hôtel Roc Barlovento est très accessible, en plus d’être bien situé. Il y a d’autres hôtels en plein centre-ville mais si je me souviens bien, ils sont peu ou pas accessibles. Il y a deux hôtels accessibles aux personnes à mobilité réduite situés à la fin du centre-ville, soit l’Arénas Blancas et le Solymar, qui sont aussi bien situés. Notre chambre possédait une douche à « l’italienne » : Nathalie plaçait dans la douche une chaise en plastique qui se trouvait sur notre balcon, et je pouvais ainsi m’y transférer. Le site est très accessible, avec une rampe pour se rendre de la réception au site même de l’hôtel : chambres, restaurants, etc. Il y a une toilette accessible près de la réception. On peut se rendre assez près de la plage, surtout si on a quelqu’un pour nous donner un coup de main pour se rendre très près et voir la superbe plage et la mer. On peut facilement se rendre sur le bord des piscines sur le site.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avions très hâte d’aller nous promener dans Varadero. Le lendemain de notre arrivée, une voisine de Montréal qui était déjà arrivée depuis une semaine dans un autre hôtel, Diane Jolicoeur, est venue nous rejoindre dans le hall d’entrée de notre hôtel et nous a servi de « guide », car elle va souvent à Cuba. Alors, comme ils disent en espagnol : Vamos! (allons-y!).

Nous avons adoré nous promener dans la jolie ville de Varadero. Nathalie, Diane et moi avons marché pour notre première sortie le long de l’Avenida primera. Cette grande avenue traverse le centre-ville et est bordée de dizaines de petits magasins de souvenirs, marchés aux puces, restaurants et aussi de quelques petits parcs. Les trottoirs sont praticables, même s’il faut garder l’œil ouvert car ils sont par endroits endommagés et les « bateaux-pavés » souvent avec une inclinaison abrupte.

Cuba 2015 203

Nous avons trouvé la nourriture de notre hôtel plutôt ordinaire, que ce soit au buffet ou dans un des restaurants où nous avons mangé. Cependant, nous avons diné et très bien mangé dans quatre restaurants du centre-ville. Lors de notre première sortie, ce fut à l’Esquina Cuba. Puis le lendemain, nous sommes allés au Kiki’s bar, à 5 minutes de notre hôtel, mais pas accessible sans aide car il y a quelques marches; ils font d’excellentes pizzas, dont la mienne au chorizo à 5,25 CUC. Il y a eu aussi le Vicaria, où Nathalie a mangé une paella « cubana » (délicieuse avec langouste et crevettes), et enfin la Casa de la miel. Tous se trouvent sur l’Avenida primera. Les prix sont très abordables. Le plus dispendieux fut l’Esquina à 20 pesos CUC par personne pour un repas accompagné d’une bière ou d’un verre de vin et incluant le pourboire. Au restaurant Casa de la miel, où nous sommes allés Nathalie et moi, notre repas a coûté 15 pesos CUC pour les deux!

Cuba 2015 162

Il n’y a pas beaucoup de toilettes accessibles dans Varadero. Je ne les ai pas toutes visitées mais je peux vous dire qu’il y en à une au Centro commercial Hicacos (entrée accessible par la calle 39) ainsi qu’au Parque Josone, à la fin du centre-ville. Donc planifiez stratégiquement, si j’ose dire, vos déplacements ou pensez prendre un taxi.

Parlant de taxi, lors de l’une de nos sorties avec Diane, nous avons pris un taxi de son hôtel situé à 5 minutes du nôtre pour nous rendre au Parque Josone. La course de quelques kilomètres nous a coûté 6 pesos CUC, incluant le pourboire. Le parc Josone à la fin du centre-ville est un joli parc où on peut relaxer, prendre un verre à l’un des bars extérieurs ou manger dans un des restaurants qu’on y trouve. Nous sommes ensuite rentrés en marchant tranquillement le long de l’Avenida primera, nous arrêtant ici et là pour fouiner dans une boutique ou nous reposer dans un parc.

Nous avons tellement aimé notre voyage que nous avons déjà décidé d’y retourner l’année prochaine! Que ce soit pour le soleil, la chaleur, la gentillesse des Cubains, les nombreux restaurants et leurs terrasses, Varadero est un endroit qui plaira aux voyageurs qui ne veulent pas passer tout leur temps sur le site de leur hôtel et aiment découvrir le pays qu’ils visitent.

Un commentaire

  1. J’ai beaucoup à apprendre de votre expérience. Mon voyage à Cuba je suis demeuré à l’hotel par manque de confiance en moi. Pourtant j’étais au coeur de Varadéro a coté du larché aux puces.
    WOW un gros merci de vos infos.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s