L’Ouest canadien

francine-ouest1er-081

Par Yves Leduc

Cette année, nous avons enfin réalisé notre rêve! C’est le 6 juin que nous partions dans notre véhicule motorisé (VR) pour l’Ouest canadien. En passant par le nord de la province de l’Ontario, nous contournons le Lac Supérieur, avec sa route panoramique qui traverse les villes et villages. Notre premier arrêt est à Sault-Sainte-Marie, avec ses écluses; une visite piétonnière nous permet de connaître l’histoire et le développement du commerce naval des Grand Lacs et de villes importantes telles que Sudbury et Thunder Bay.

06-07-thu-3

Ensuite, nous roulons vers Winnipeg, la capitale du Manitoba. Dans le quartier de Saint-Boniface, nous prenons part à une visite de la région guidée en français, mettant en vedette la cathédrale qui a brûlé, mais qui est maintenant reconstruite, la maison de Gabrielle Roy, fameuse écrivaine francophone, et l’histoire de Louis Riel. Nous arrêtons aussi au musée de la Monnaie royale canadienne, où nous avons la surprise de pouvoir tenir dans nos mains un lingot d’or pur à 99,999 %.

Lors de la visite de la capitale de la Saskatchewan, Regina, nous faisons un tour de ville en VR et nous décidons d’arrêter au Centre du patrimoine de la Gendarmerie Royale du Canada. Nous avons droit à une visite guidée dans un petit train avec une section pour les personnes à mobilité réduite, une visite de bâtiments historiques, une parade des cadets et une mise en situation du code de la route. La visite de Government House, ex-résidence officielle du lieutenant-gouverneur, est possible grâce à un monte-charge. On peut y admirer les ameublements d’époque demeurés intacts; les fiches d’information sont très bien conçues pour nous permettre de revivre les évènements et comprendre les responsabilités de ce poste.

06-15-rcmp-24

Nous nous dirigeons vers une attraction connue de tout le monde, l’Edmonton Mall : des boutiques renommées, un casino, deux hôtels, un parc d’amusement pour enfants et un autre pour adultes, des glissades d’eau, une piscine à vagues, une patinoire et de nombreux restos. Tous les visiteurs sont comblés!

Nous continuons ensuite notre parcours sur la Yellowhead Highway, qui est plus au nord et permet d’accéder à Jasper. Déjà, on remarque que les montagnes sont de plus en plus présentes et majestueuses.

Nous voilà à l’entrée du parc national de Jasper : chaque véhicule est contrôlé pour la sécurité, mais nous sommes aussi reçus par un troupeau de chèvres de montagne et nous devons attendre qu’elles décident de quitter la route, parce qu’ici, c’est nous qui sommes les invités sur leur territoire.

06-18-jasper-21

Le paysage est à couper le souffle. L’eau des ruisseaux est turquoise, parce qu’elle provient des glaciers. La route contourne les montagnes et vous fait valser entre les feuillus, les épinettes et les sapins, et la féerie des montagnes majestueuses et enneigées. C’est sur cette note que nous arrivons aux grands glaciers, comme le Columbia Icefield. À ce moment, nous constatons que nous n’avons pas les vêtements requis pour participer aux excursions à bord des véhicules immenses qui vont sur les glaciers.

Nous parcourons les routes des Rocheuses en direction du Lac Louise, qui est comme une carte postale. On dirait que les montagnes se baignent dans le lac, tellement l’eau turquoise est transparente. Tous les accès de l’hôtel Fairmont Château Lake Louise et du lac sont asphaltés et accessibles. Le village autour du Lac Louise est petit, donc nous continuons vers Banff. Nous circulons sur ces routes sinueuses en contemplant ces cimes enneigées traverser les nuages. Sur les sites d’observation, on peut regarder une cascade et en écouter le bruit sous le regard d’un caribou ou d’un ours…

francine-glacier-231

Complètement entourée de montagnes, la ville de Banff ressemble à une petite Suisse. Sa rue principale est enjolivée de petites maisons multicolores à lucarnes.

Les résidents sont d’une gentillesse remarquable, et même les commerçants sont sympathiques avec les touristes, à un tel point que l’on aimerait y demeurer plus longtemps, mais l’itinéraire nous rappelle à l’ordre : nous devons reprendre la route pour Vancouver.

Sur le chemin, nous passons à travers plusieurs villes qui sont très jolies et agréables à visiter, telles qu’Abbotsford et Hope. Les résidents de cette dernière ont décidé de garnir la ville de sculptures de bois de très bon gout dans pratiquement chaque rue.

La ville de Kamloops, bâtie en étages, est d’une grande beauté. Elle est bien adaptée pour les personnes à mobilité réduite, tout comme la ville de Salmon Arms. Nous parcourons les Rocheuses canadiennes et découvrons toutes sortes de nouveaux paysages. Il y a beaucoup de neige et de ravins, mais les routes sont belles et sécuritaires.

Rendus à Vancouver, nous effectuons un tour de ville et une visite du parc Stanley, au centre-ville de Vancouver, qui peut être parcouru à pied, en vélo, en autobus accessible ou par d’autres moyens. Lors de notre séjour en ville, nous nous déplaçons par le service de métro-bus et le réseau de train de banlieue, et cela avec une grande facilité. Les places à visiter sont nombreuses : Gastown, Chinatown, la Place du Canada, le Centre-ville et bien d’autres endroits. Nous visitons aussi la région de Capilano, un incontournable.

Ensuite, nous poursuivons notre route vers Vancouver-Ouest pour prendre le traversier vers Nanaimo. Cet endroit possède un grand quai et une marina avec une promenade (boardwalk) accessible pour les visiteurs et résidents. À noter que les traversiers de Colombie-Britannique sont tous adaptés pour les personnes à mobilité réduite, incluant un embarquement prioritaire et une assistance au débarquement.

Nous visitons chaque petite ville en direction de Victoria, comme Cheminus, une ville pittoresque qui a gardé ses charmes et son style des années 1980, le tout sans la présence d’aucune multinationale : la quincaillerie, la pharmacie, l’épicerie et le magasin général sont restés identiques, et les résidents ont fabriqué des murales des anciens commerces pour garder vivant leur souvenir.

franc-07-03-138

À Victoria, la capitale de la Colombie-Britannique, le paysage est unique et reposant. Il ne faut pas manquer le Water Front, le Fisherman’s Wharf, les maisonnettes sur l’eau, l’impressionnant Hôtel Empress avec son assez dispendieux « afternoon tea ». De plus, la visite guidée du parlement se fait sans difficulté en fauteuil roulant. Le tour de ville est accessible et recommandé pour les touristes, car il y a tellement à voir et à apprendre. Dernier point fort à mentionner : le Butchart Gardens, un regroupement de jardins d’exposition avec une grande renommée pour les photos de mariage. Les jardins sont situés à mi-chemin entre Victoria et l’embarquement pour le traversier.

franc-07-03-171

franc-07-03-180

En tout et pour tout, ce fut réellement un très beau voyage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s