Varadero, prise 2 !

dsc_0233

Par Nathalie Payette et Stephen Pilotte

Deuxième séjour à Varadero. Le même hôtel, le Roc Barlovento. Durant la même période que l’an dernier, soit du 31 janvier au 10 février 2016. Vous vous dites : pas besoin de le lire! Je vous dirais toutefois que ce voyage fut assez différent du premier.

Le récit du premier voyage à Varadero (2015) de Nathalie et Stéphane se trouve ici: https://voyageaccessible.com/2015/03/13/varadero/

Le transport

Commençons par le commencement. Il y a des toilettes accessibles à l’aéroport Juan Gualberto Gomez, celui qui dessert Varadero. Sunwing nous a proposé un transfert aller-retour de l’aéroport à notre hôtel, mais au cout de 110 $ canadiens (CAD). Nous avons préféré le taxi au cout de 72 pesos cubains convertibles (CUC) l’aller-retour, ce qui équivaut à environ 90 $ CAD.

Les pesos cubains : Plusieurs personnes nous ont dit que le gouvernement cubain allait apporter des changements à la monnaie nationale. Selon ces personnes, les pesos cubains convertibles (CUC) dont se servent les touristes seront éventuellement abolis et tout le monde utilisera la même monnaie, soit le peso cubain (CUP), aussi appelée moneda nacional et peso nacional.

L’hôtel

Nous avions la même chambre que l’année dernière. Le Roc Barlovento possède deux chambres accessibles qui font face à la piscine, près du lobby. Elles sont très bien point de vue accessibilité avec une douche à l’italienne. Cependant, le soir, de 21 heures à 23 heures, ça devient assez bruyant avec les spectacles quotidiens. Ma belle-sœur, Danielle, qui nous accompagnait, avait une chambre du côté de la rue (la 116). Je l’ai visitée et elle n’a pas de douche à l’italienne, mais pour le reste, elle est très accessible. Donc, si vous transférer dans un bain n’est pas un problème, ça peut être une alternative plus tranquille. Il faut dire que les chambres du côté de la rue sont éloignées d’environ 100 mètres de celle-ci grâce à un jardin. En ce qui a trait à la nourriture, elle s’est grandement améliorée. Nous avons essayé deux de leurs restaurants à la carte : le mexicain et le Fuzion. Nous avons préféré ce dernier, même s’il y a trois marches pour y entrer. Nous étions trois et avons pris des repas différents. Nous avons tous aimé.

Varadero et ses environs

Nous avons visité la ville à plusieurs reprises. Nous sommes retournés au Parc Josone. J’en ai profité pour aller voir les toilettes publiques. Elles sont à éviter. Il faut s’y rendre en roulant sur le gazon ou sur des dalles mal ajustées et difficilement praticables. De plus, il y a une marche pour accéder aux toilettes. Ces dernières sont dans un état pitoyable et il n’y a pas de cabine accessible. Je vous suggère l’arrière d’un buisson. Les seules toilettes accessibles sont celles du centre commercial Hicacos près de la calle 45.

Varadero est une ville agréable pour la promenade. N’hésitez pas à vous arrêter dans un des nombreux snack-bars le long de la rue principale, la Primera Avenida. Allez aussi vous promener dans les petites rues avoisinantes. Elles sont sécuritaires et vous feront voir de charmantes petites maisons et d’autres, disons, plus rustiques.

dsc_0213

Si vous tombez sur une journée nuageuse, vous pourriez essayer l’autobus à deux étages. Je ne sais pas s’il est accessible, mais un d’entre eux avait le pictogramme universel de l’accessibilité. Cet autobus fait le tour de la péninsule d’Hicacos. Il fait donc la ville de Varadero, mais se rend aussi jusqu’aux hôtels cinq étoiles. Ma femme Nathalie et sa sœur Danielle ont pris part à une des excursions et ont visité une plantation de canne à sucre. La visite durait environ quatre heures et coutait 45 pesos cubains convertibles, soit environ 58$ CAD. Ce tarif incluait deux bouteilles de rhum par personne. L’autobus n’étant pas accessible, je suis resté à l’hôtel. Je vous suggère de vous informer auprès du représentant à destination de votre grossiste de voyage. La nôtre nous a offert d’aller visiter la Havane en taxi pour un bien meilleur prix que si nous avions choisi la formule de groupe. Ceci dit, nous ne l’avons pas fait, dû à la distance d’environ deux heures de route aller et retour. J’étais aussi un peu sceptique quant à la facilité de trouver des toilettes accessibles en route ou à la Havane même. Cela ne veut pas dire que nous nous sommes contentés de visiter seulement Varadero! Pendant que ma femme et sa sœur visitaient la plantation de canne à sucre, j’ai décidé d’aller visiter Isla del sur. C’est à peine dix minutes de marche de notre hôtel. Cependant, il s’agit d’un parc national qui n’a pas beaucoup d’activités à offrir à moins d’être un maniaque de la photo comme moi.

dsc_0193

Beaucoup plus intéressant et qui vaut vraiment la peine d’aller voir, c’est Santa Marta. Il s’agit d’une petite ville à vingt minutes de marche de notre hôtel. J’y suis allé avec Nathalie. J’ai adoré : typiquement cubain. Je n’ai même pas vu de boutiques de souvenirs! Si vous y allez, sachez que parfois la route est plus ou moins accessible. Nathalie m’a souvent aidé à monter un trottoir. L’alternative aurait été de rouler dans la rue, ce qui n’est pas toujours sécuritaire. Vous pourriez toujours prendre un taxi. J’imagine que le cout serait autour de six ou sept pesos cubains convertibles, ce qui donne à peu près 9 $ CAD. Nous sommes passés par les petites rues et le dépaysement était à la hauteur de mes espérances. Vendeurs d’épingles à linge ambulants, étudiants rentrant à la fin des cours, calèches, vendeurs de fruits et légumes, et même deux hommes qui cuisinaient des pizzas dans une petite rue. Les gens faisaient la file pour en acheter une. Nous nous sommes arrêtés dans un petit snack-bar pour prendre une bière cubaine (la Crystal) à un peso chacune, puis nous nous sommes assis à la terrasse. Un bonus pour les gens qui se déplacent en fauteuil roulant : la toilette de ce snack-bar est accessible! C’est certain que si je retourne à Varadero (ce qui est très probable), je retournerai à Santa Marta.

dsc_0077

De retour à Varadero, nous sommes allés tous les trois manger dans plusieurs restaurants de la ville. Nos deux coups de cœur vont aux restaurants La Vicaria et Nonna Tina. Les deux sont au coin de la Primera avenida et de la calle 38. Le premier offre des mets cubains excellents et très abordables. Nous avons mangé chacun un plat principal, puis une entrée, et consommé deux sangrias, une bière et deux bouteilles d’eau pour un total de 25 pesos cubains convertibles. Ce qui veut dire que notre dîner nous a coûté autour de 32 $ CAD pour les trois ! En plus, le restaurant est absolument charmant. Le Nonna Tina est sur la calle 38. Il se spécialise dans la cuisine italienne (« nonna » veut dire grand-mère en italien). Notre serveur parlait très bien français. Nos pizzas étaient excellentes, accompagnées d’un bon verre de vin. Il est un peu plus cher que La Vicaria, mais raisonnablement. Si vous y allez, faites une réservation, car il s’agit d’un paladar, c’est-à-dire un restaurant dans une maison privée. Il n’y a seulement qu’une dizaine de tables à l’extérieur. Nous n’avions pas de réservation et avons attendu deux heures avant qu’une table se libère. Je sais, ça peut vous semblez fou d’attendre si longtemps, mais nous étions dans une jolie cour au milieu d’un petit jardin en compagnie d’un perroquet vert!

En conclusion, je vous dirais que nous avons aimé notre voyage encore plus que le premier de l’année dernière. Il a fait un peu moins beau, mais pas assez pour gâcher nos vacances. Un peu moins de soleil, mais pas de journée complète de pluie. On a eu plusieurs journées ensoleillées et chaudes, de la bonne bouffe dans des restos sympathiques, tout ça dans l’atmosphère chaleureuse de Cuba et de ses habitants. On prévoit déjà notre prochain voyage à Varadero.

Ah oui, j’oubliais, ne vous en faites pas si à votre retour à l’aéroport de Varadero, votre porte d’embarquement change chaque vingt minutes. Fiez-vous à ce que l’employé de l’aéroport vous a dit lors de votre enregistrement, même si les écrans changent. Ça aussi, c’est une expérience cubaine!

Hôtel Roc Barlovento, Varadéro, Cuba

http://fr.roc-hotels.com/hotel-roc-barlovento-a-la-habana/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s