Guide sur l’accessibilité à Bruxelles

atomium

Par John Morris

Ville fortifiée lors de sa fondation, au 10e siècle, Bruxelles a évolué depuis en vaste région métropolitaine, centre de commerce et capitale politique. Le statut de la ville en tant que capitale de fait de l’Union européenne a augmenté l’influence de la Belgique en Europe et à l’échelle internationale. Bruxelles accueille également le siège social de l’OTAN.

 

Avec une population de plus de 1,2 million de personnes, il s’agit de la plus grande ville en Belgique. Elle compte aussi parmi les principales destinations touristiques de l’Europe. Les visiteurs viennent admirer la Grand-Place, sans doute la plus belle place centrale de toute l’Europe. La statue Manneken-Pis, le Palais royal, l’Atomium et la Basilique nationale du Sacré-Cœur attirent aussi les foules. Les voyageurs en fauteuil roulant doivent relever de nombreux défis, mais vous pourrez facilement surmonter la vaste majorité des obstacles en planifiant votre visite.

mont-des-arts

Dans cet article, adapté du guide «Brussels accessible travel guide», que vous pourrez consulter à l’adresse wheelchairtravel.org/brussels (en anglais seulement), vous en apprendrez plus sur l’accessibilité et les possibilités qui s’offrent aux visiteurs en fauteuil roulant.


Arriver en avion ou en train

Aéroport de Bruxelles

L’aéroport de Bruxelles (BRU), situé à environ 11 km à l’extérieur de la ville, constitue le noyau des voyages d’affaires aériens dans la région métropolitaine de Bruxelles. L’aéroport a accueilli près de 22 millions de passagers en 2014. Il comporte deux terminaux : A et B.

L’aéroport est accessible aux voyageurs handicapés et aux utilisateurs du fauteuil roulant, qui peuvent réserver un service d’assistance par l’intermédiaire des compagnies aériennes. À leur arrivée à l’aéroport, les passagers peuvent obtenir de l’aide au comptoir du service d’assistance spéciale, dans le hall des départs. Ils ont la possibilité de garder leur fauteuil roulant personnel lors du contrôle de sécurité et de passeports, jusqu’à la porte d’embarquement. C’est à la porte d’arrivée qu’ils récupèrent ensuite leur fauteuil roulant personnel rangé en soute.

Vous trouverez de plus amples détails sur les mesures d’adaptation en matière d’accessibilité et les services offerts à l’aéroport à l’adresse www.brusselsairport.be

Trains internationaux

Si vous souhaitez vous rendre à Bruxelles en train depuis l’étranger, vous arriverez sans doute à la gare de Bruxelles-Midi. Le départ et l’arrivée des trains qui assurent le lien entre Bruxelles et le nord de la France, la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni s’effectuent à la gare de Bruxelles-Midi. Les transporteurs ferroviaires comprennent notamment Eurostar, ICE, Thalys et TGV.

 

La gare est accessible en fauteuil roulant et offre des toilettes familiales pour les personnes handicapées. Les passagers doivent réserver un service d’assistance auprès de leur transporteur ferroviaire avant leur voyage.


Se déplacer à Bruxelles

Transports en commun : autobus de ville et métro

Le système de transport en commun de Bruxelles offre deux modes de transport accessibles, soit l’autobus de ville et le métro.

 

La majorité des autobus de la ville de Bruxelles comportent un plancher surbaissé et une rampe d’accès électronique à la porte arrière. 61 itinéraires d’autobus sillonnent la ville, dont 11 pendant la nuit.

Le métro se compose de quatre lignes, qui parcourent la ville en surface et sous terre. Le réseau dessert en tout 59 stations, dont environ la moitié sont dotées d’ascenseurs et d’un accès sans escalier depuis la rue jusqu’au quai. Par contre, il n’est pas toujours possible d’entrer dans le train ni d’en sortir en fauteuil roulant sans aide. En particulier dans les stations souterraines du centre-ville de Bruxelles, vous pourriez vous buter sur une marche de 15 cm (6 po). Cet obstacle se franchit difficilement en toute sécurité avec un fauteuil roulant manuel, et c’est pratiquement impossible avec un fauteuil électrique.

midi-station

La ville offre aux passagers en fauteuil roulant l’aide d’un membre du personnel pour l’entrée et la sortie dans les trains. Des rampes sont disponibles, mais il faut en effectuer la demande. Vous pouvez réserver un service d’assistance en composant le +32 2 515 23 65 ou en remplissant un formulaire sur le site Web www.stib-mivb.be

Vous pouvez également demander de l’aide à la station, soit en parlant à un membre du personnel, soit en vous rendant à l’un des points de contact situés à l’entrée de chaque station. Comme certaines stations ne disposent d’aucun personnel, le temps de réponse varie d’une station à l’autre et l’attente peut s’étirer jusqu’à une heure. Certains cas nécessitent l’envoi d’un membre du personnel qui aidera avec la rampe au départ et à la destination.

Taxis dotés d’une rampe adaptés aux fauteuils roulants

Environ 10 % des taxis de Bruxelles sont accessibles en fauteuil roulant. Ces véhicules sont équipés d’une rampe d’accès pliante qui facilite l’entrée et la sortie pour un fauteuil roulant. Les passagers peuvent rester assis dans leur fauteuil roulant tout au long du trajet. Chaque taxi bruxellois adapté aux fauteuils roulants renferme un espace de fixation et un dispositif d’ancrage ou des attaches de sécurité pour accueillir un fauteuil roulant manuel ou électrique.

wheelchair-taxi

À Bruxelles, vous pouvez commander un taxi pour fauteuil roulant, mais le temps d’attente varie. Pour obtenir un meilleur service, réservez un taxi accessible avant le déplacement prévu. Vous pouvez également demander un conducteur qui parle anglais, mais la majorité parle français ou néerlandais, ou les deux.Les tarifs fixés selon les compteurs approuvés par la ville s’appliquent aux taxis ordinaires et accessibles en fauteuil roulant.

Pour commander un taxi adapté au transport de personnes à mobilité réduite, composez le +32 2 349 49 49 ou visitez le site www.taxisverts.be


Sorties accessibles à Bruxelles

Bruxelles est l’une des plus vieilles et belles villes de l’Europe. Par contre, son charme à l’ancienne opère malheureusement souvent au détriment de l’accessibilité en fauteuil roulant. Bien que certaines des visites les plus populaires débordent d’obstacles, vous pourrez profiter de la place centrale de la ville, vous hisser en haut de l’Atomium et glousser à la vue de Manneken-Pis.

Atomium – Construit pour l’Exposition universelle de 1958, l’Atomium se voulait l’expression de « la volonté démocratique d’entretenir la paix entre toutes les nations, de la foi dans le progrès aussi bien technique que scientifique et, enfin, d’une vision optimiste dans l’avenir d’un monde neuf, moderne et hyper-technologique qui devrait permettre aux hommes de vivre mieux. » Sa conception représente un cristal élémentaire de fer et célèbre le passage à l’utilisation pacifique de l’énergie atomique. La structure n’était pas destinée à survivre au-delà de l’Exposition universelle, mais les Belges sont rapidement tombés sous son charme. Aujourd’hui, il s’agit de l’un des emblèmes et l’une des attractions les plus populaires de Bruxelles. L’accès en fauteuil roulant à l’intérieur de l’Atomium est très limité. Chacune des sphères accueille une exposition, et la sphère supérieure offre un panorama. Le niveau d’observation est accessible par ascenseur, et les fauteuils roulants ne sont acceptés qu’à ce niveau. Les utilisateurs d’un fauteuil roulant bénéficient d’une entrée gratuite.

atomium

Grand-Place (Grote Markt) – Place centrale de la ville de Bruxelles, la Grand-Place d’aujourd’hui remonte à 1401, date du début de la construction de l’Hôtel de Ville. Une grande partie de cet ancien centre de pouvoir administratif a été détruite en 1695, lorsque les Français ont bombardé la ville avec des canons et des tirs au mortier. La Grand-Place actuelle provient surtout de la reconstruction réalisée de 1695 à 1700. L’accès à cette partie de la ville en fauteuil roulant constitue tout un défi. Les tours de l’Hôtel de Ville et du Musée de la Ville ne sont pas accessibles – leurs entrées comportent des marches et les ascenseurs ne suffisent pas. La surface de la Grand-Place se compose d’un pavé arrondi rugueux, mais les photos, les vues et l’atmosphère de la place en valent le coup. Plusieurs autres attractions se trouvent à proximité de la place, ainsi que de nombreux restaurants et magasins à explorer.

 

Statue Manneken-Pis – « Le petit homme qui pisse », ou Manneken-Pis, est une statue de bronze de 60 cm (2 pi) d’un garçon qui urine dans une fontaine. Cette statue a été installée à l’intersection des rues de l’Étuve (Stoofstraat) et du Chêne (Eikstraat), à quelques coins de rue de la Grand-Place, en 1618 ou 1619. De nombreuses légendes se sont créées autour de cette statue et de son importance. La plus populaire veut que Manneken-Pis représente Godefroid III, duc de Louvain. À l’âge de deux ans, il aurait uriné sur les troupes des seigneurs de Grimbergen, qui se battaient pour se libérer de son duché. Aujourd’hui, la statue attire les touristes comme des mouches. Les rues avoisinantes abondent en boutiques, restaurants, bars, cafés, gaufreries et chocolatiers. Tous ces commerces ne sont pas exempts d’escaliers, mais bon nombre demeurent accessibles.

 

Parlamentarium – C’est le centre des visiteurs du Parlement européen. Le Parlamentarium propose un éventail d’expositions consacrées à l’histoire, à l’évolution et à l’expansion de l’Union européenne et de son Parlement. Les expositions font massivement appel aux multimédias, offrant aux visiteurs la possibilité d’obtenir une grande quantité de renseignements sans avoir à tout lire. Le centre est ouvert au public depuis 2011. Les audioguides diffusent l’information dans les 24 langues officielles de l’UE, dont le français et l’anglais. L’entrée est gratuite à tous et les expositions se parcourent en fauteuil roulant.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Web officiel du Parlamentarium, à l’adresse www.europarl.europa.eu

Mont des Arts – Kunstberg, ou le Mont des Arts, est en réalité une colline située au centre-ville de Bruxelles. Il comprend un jardin soigneusement entretenu, à l’origine aménagé pour l’Exposition universelle de 1910. À mi-chemin entre la place Royale et la Grand-Place, le Mont des Arts offre une vue imprenable sur la ville. La flèche qui couronne l’Hôtel de Ville se distingue tous les jours, mais en temps clair, la vue s’étend jusqu’à l’Atomium, situé dans le quartier d’Heysel. Les trois « niveaux » du Mont des Arts sont accessibles en fauteuil roulant. Cependant, la rue qui longe le jardin est escarpée. Il vaut mieux descendre depuis le sommet de la ville vers la Grand-Place, et les transports en commun ou les taxis peuvent vous amener jusqu’en haut.

Musées royaux des Beaux-arts de Belgique – Voilà six musées qui exposent la collection d’art royale de la Belgique. La majorité se trouve à la place Royale, en face de l’église Saint-Jacques. Deux des six musées offrent l’accessibilité en fauteuil roulant. Le Musée Fin-de-Siècle se concentre principalement sur l’histoire de l’art à Bruxelles au tournant du 20e siècle. L’art nouveau y est mis à l’honneur et sa collection renferme une grande variété d’œuvres, allant de toiles et d’aquarelles à l’architecture et à la sculpture. Le Musée Magritte, qui expose plus de 200 œuvres du surréaliste belge René Magritte, est également accessible en fauteuil roulant. Un tarif réduit est offert aux personnes handicapées et à leur accompagnateur.

Vous trouverez plus d’information sur les musées royaux, leurs collections et leurs tarifs à l’adresse www.fine-arts-museum.be

Basilique nationale du Sacré-Cœur – Le roi Léopold II a posé la première pierre de cette église en 1905, mais sa construction n’a été achevée qu’en 1969. Les deux guerres mondiales ont interrompu les travaux.La basilique mesure 89 m (292 pi) et comporte deux tours qui encadrent un superbe dôme plaqué de cuivre. Il s’agit du plus grand bâtiment de style Art déco dans le monde entier et de la 6e église catholique en ce qui a trait à la superficie. Le sanctuaire, la chapelle, les autels latéraux et les musées sont dotés de rampes ou d’ascenseurs. L’église propose également une galerie d’observation juste sous le dôme, accessible en fauteuil roulant par ascenseur, qui offre une vue époustouflante sur la ville.

L’entrée pour les fauteuils roulants se situe à l’arrière de l’église, soit à la porte 6.

basilica-sacred-heart

Cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule – Cette église catholique est souvent considérée comme « l’église de la ville ». Les saints patrons de la cathédrale concordent avec ceux de la ville de Bruxelles. La construction de l’église, sise sur la colline de Treurenberg, a commencé en 1226, mais n’a été achevée qu’en 1519, près de 300 ans après la pose de la première pierre. De style gothique français, la cathédrale s’élève à 64m (210 pi).

Vous pouvez entrer dans la cathédrale en fauteuil roulant par la boutique de cadeaux située au côté droit de l’église. À l’intérieur de la cathédrale, des rampes assurent un accès facile au sanctuaire.

Musée des instruments de musique –Situé à moins d’un coin de rue du Mont des Arts, le Musée des instruments de musique de Bruxelles fait partie des Musées royaux d’Art et d’Histoire. Il se situe dans l’ancien bâtiment du grand magasin Old England, construit en 1899. Grâce à sa collection, qui comprend plus de 8 000 instruments de musique, c’est l’un des musées les plus impressionnants du monde consacrés à l’art et à l’histoire de la musique.

Le musée, ses expositions et son restaurant sont accessibles en fauteuil roulant. Un tarif de 2 € est offert aux visiteurs handicapés. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site www.mim.be

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s