Parcours automnal à Tremblant

Par Marie-Claude Lépine

Enfant, mon père nous amenait « voir les feuilles » dans les Laurentides. Nous attendions ce moment avec fébrilité et c’est toujours avec la joie au cœur que nous nous promenions en voiture pour admirer la nature toute en couleurs. Ces moments en famille sont encore en ma mémoire, et lorsqu’un ami français nous a rendu visite en 2019, il était indéniable pour moi de lui faire connaître cette activité caractéristique du Québec.

C’est entre la mi-septembre et la fin octobre que le paysage revêt sa plus belle tenue, c’est donc dans cette période que nous avons sillonnés les montagnes des Laurentides. Des paysages magnifiques se dressaient devant nous, nous donnant envie de nous arrêter sur le bord de la route juste pour nous remplir nos pupilles de couleurs.

Village piétonnier du Mont-Tremblant

Notre premier arrêt fut le village piétonnier de Mont-Tremblant. Ce village à flanc de montagne, et réputé internationalement, est très impressionnant par les couleurs de ses bâtiments et la présence de quantité de boutiques et de restaurants. Un petit téléférique gratuit peut nous amener à l’autre extrémité du village, et pour quelques dollars, une télécabine panoramique nous monte au sommet du Mont-Tremblant pour assister à un spectacle d’oiseaux de proie, prendre une petite bouchée, et surtout pour admirer la vue incroyable de ce coin de pays.

Casino de Mont-Tremblant

Mon conjoint aimant bien les casinos, on ne pouvait passer à côté de l’établissement que Loto-Québec a construit en creux de montagnes. Très accessible, j’ai pu me déplacer partout sur les deux étages. Nous avons passé un bon moment et sommes sorties avec quelques dollars en plus dans nos poches !

Domaine Saint-Bernard

Bien que les premières escales furent dépaysantes, c’est au Domaine Saint-Bernard que nous avons pu profiter de la nature dans toute sa simplicité. Plus de 37 km de sentiers pédestres sillonnent ce domaine accessible été comme hiver. Bien entendu, certains de ces sentiers ne sont pas praticables en fauteuil roulant, ce sont donc avec les sentiers en pierres de roches du Jardin des oiseaux que nous avons découvert ce bout de territoire. Mon ami français photographe et ornithologue à ses heures se sentit privilégié d’avoir ainsi accès à tant de faunes aviaires. Arbres et arbustes sont expressément pensés pour leur fort potentiel nourricier. Ainsi 30 nichoirs sont installés pour héberger nos amis ailés. Personnellement, c’est sur le Jardin des plantes médicinales que j’ai « kiffé » (une expression française 😉). Près de 80 espèces nous attendent avec leurs affichettes nominatives et explicatives sur leurs propriétés.

Après cette belle journée, nous sommes revenus dormir à la maison, mais pour ceux qui le désirent quelques hébergements accessibles pour les personnes en situation de handicap sont disponibles. Bonne escapade dans les Laurentides !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s