Respirez le Bas-Saint-Laurent

Par Sylvie Pelletier


Respirer l’air pur, voir l’horizon tous les jours pendant les vacances, me sentir libre et entourer de nature, c’est ce que je préfère… Vous aurez ainsi deviné que j’ai un faible pour la région du Bas-Saint-Laurent ! Elle m’apaise, me permet de me ressourcer et de profiter pleinement du temps qui passe.

En direction vers La Pocatière, je vous suggère un arrêt à la Maison Touristique régionale du Bas-Saint-Laurent avant de commencer votre escapade. À partir de là, il est possible de prendre la piste cyclable de la Grande Anse (15 km), sur une surface de poussière de roche. Elle est accessible à pied, en vélo, en fauteuil roulant électrique ou quadriporteur. Le panorama est époustouflant, les aires de pique-nique sont sans obstacle et vous aurez accès au majestueux fleuve Saint-Laurent durant cette excursion.

Je vous conseille ensuite de poursuivre votre escapade vers Rivière-Ouelle pour faire une pause à la Chapelle du Quai afin d’y déguster un café et vous émerveiller une nouvelle fois devant l’immensité du fleuve. Puis, dirigez-vous vers la route 132, la route des Navigateurs.

Admirez les petits villages qui longent le littoral ; Saint-Denis-de La Bouteillerie, Kamouraska, Saint-André pour arriver à Rivière-du-Loup où vous pourrez vous reposer le temps d’une nuit. Je vous suggère par exemple de loger à l’Hôtel Universel ou à l’Hôtel Lévesque.

Le lendemain, poursuivez votre chemin et séjournez à Rimouski une ou deux nuits. En matinée, contemplez les multiples oiseaux de la région, en soirée flânez sur la jolie Promenade de la mer et observez le majestueux coucher du soleil. Il y a aussi ici des hébergements accessibles ou partiellement accessibles, consultez le site de Kéroul pour trouver l’endroit idéal pour vous ressourcer.

Une autre idée me vient à l’esprit, mettez le cap vers le parc National du Bic pour respirer cet air unique qui revigore et remplit les narines d’odeurs salines.

Pourquoi ne pas également faire une petite entrée en Gaspésie et vous rendre aux jardins de Métis, à environ 45 km de Rimouski, c’est une très belle activité à faire en famille ou entre amis.

Sur le chemin du retour, prenez le temps de vous arrêter faire des achats de produits régionaux ; herbes salées du Bas-du-Fleuve, confitures de camerises, fromages, bières locales ou encore anguilles marinées.

Enfin, si vous avez le goût de vous sentir comme Robinson Crusoé, empruntez la traverse de l’île Verte si la température et les marées le permettent (la réservation est fortement suggérée).

En souhaitant vous avoir donné le goût de partir à la découverte du Bas-Saint-Laurent.

Bonne route et prenez le temps de respirer !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s